Le Voleur de caméra

Un film de Claude Fortin
  • Pays : Canada
  • Année de sortie : 1992
  • Genre : Fiction, Indépendants, Art
  • Langue.s : Français
  • Durée originale : 106 minutes et 6 secondes

Synopsis

Dès son premier jour de travail, un journaliste de la télévision se fait voler sa caméra par un passant qu'il interviewait dans la rue. Le voleur est un jeune désabusé mais néanmoins inquiet de la représentation faite par la télé de sa génération. Il passe donc à l'action en fondant le FRIP (Front pour la réappropriation des images du peuple) et en tentant un remake du Déclin de l'empire américain.

Photos

Générique

Réalisation
Claude Fortin
Scénario
Claude Fortin
Andrée Poitras : collaboration au
Images
Céline Bissonnette : caméra et direction photo
Benoit Chartrand : caméra vidéo Betacam
Claude Fortin : caméra
Denis-Noël Mostert : caméra et direction photo
Éric Parenteau : caméra et direction photo
Andrée Poitras : caméra
Producteur
Andrée Poitras
Interprétation
Régis Boivin
Madeleine Bélair
Claude Fortin
Johanne Goulet
Jacinthe Marceau
Musique
3/4 Putains, Les
Brigitte Lacasse : avec la collaboration de
Direction artistique
Claude Fortin : et casting
Andrée Poitras : et casting
Prise de son
Claude Fortin : son vidéo Hi-8
Andrée Poitras : son vidéo Hi-8
Michèle Renaud
Montage images
Claude Fortin : film et vidéo
Andrée Poitras : film et vidéo
Conception sonore
Claude Fortin
Andrée Poitras
Michèle Renaud
Montage sonore
Claude Fortin
Andrée Poitras
Michèle Renaud
Société de production
Vue des V.C.

Données de production

  • Couleurs / Noir et blanc : Couleur
  • Langues : Français
  • Durée originale : 106 minutes et 6 secondes
  • Type de métrage : Long métrage
  • Année de début de production : 1992
 
Lexique Conditions d'utilisation Politique de vie privée Copyright © Éléphant - Tous droits réservés

Le voleur de caméra

Close Galerie de photos Éléphant

Le voleur de caméra

legende

counter Pécédent Suivant
Commentaire

Voleur de caméra

Notez que Canoe.ca et l'équipe d'Éléphant, mémoire du cinéma québécois se réservent le droit de ne pas publier un commentaire qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.

Close